LE CPF : CE QUI CHANGE !

Depuis le 1er janvier 2019, la réforme 2018 portant sur l’assurance chômage, l’apprentissage et la formation professionnelle est mise en application. Cette évolution implique de profonds changements concernant les dispositifs de formation et plus spécifiquement du CPF (Compte Personnel de Formation) : conversion des heures en €, instauration d’une liste universelle de formations éligibles, création du CPF de transition.

1. Un compte de droit en €uros
Depuis le 1er janvier 2019, chacun dispose d’un compteur CPF affiché en €uros. Le taux de conversion 

Affiché pour les droits acquis de 2015 à 2018 ainsi que pour les heures de DIF est de 15 € par heure. 

En bref : Les comptes étaient jusqu’alors alimentés à raison de 24h par an pour un salarié à temps plein, ce qui après conversion porte le compteur à 360 €. A partir de 2020, les comptes seront alimentés de 500 € par an pour toute activité à temps partiel et plus. 

Concrètement, une période transitoire : 

  • De janvier à octobre 2019 : les droits CPF et DIF seront affichés à la fois en heures et en euros afin de permettre à chacun de se familiariser avec ce changement. 
  • Dès novembre 2019 : les comptes seront totalement en euros. 

2. Une majoration du montant annuel du crédit CPF
Les salariés ayant un niveau d’études inférieur ou égal au BEP et CAP, bénéficieront d’un montant annuel de crédit CPF majoré.
En bref : le montant annuel est majoré et donc porté à 800 € par an. 

Concrètement : vous êtes concerné par cette disposition ? Indiquez votre niveau d’études sur le portail www.moncompteactivite.gouv.frpour en bénéficier. 

3. Un choix plus large de formations éligibles au CPF
Chacun a désormais accès à une liste unique et universelle de formations éligibles au CPF, indépendamment de sa branche professionnelle ou de son lieu de travail. 

En bref : création d’une liste unique accessible par tous qui regroupe l’ensemble des certifications inscrites au RNCP et à l’inventaire des formations. 

4. Un nouveau dispositif de transition professionnelle : le CPF de transition
Le Congé Individuel de Formation (CIF) est supprimé et remplacé par le CPF de transition professionnelle. 

En bref : ce dispositif permet de financer des projets de reconversion professionnelle. A partir de 2020, de nouveaux opérateurs, les Commissions Paritaires Inter Régionales (CPIR), seront chargés de gérer les demandes faites dans ce cadre. D’ici là, le Fongecif de votre région d’habitation sera votre interlocuteur pour ces projets. 

Pour le moment, les Fongecifs ne sont pas organisés pour gérer les demandes et malgré leur sollicitation, l’AFDAS reste sans nouvelle. Il faudra patienter quelques mois pour que les instances s’organisent. 

5. Une application mobile en octobre 2019
Dès le mois d’octobre 2019, afin de faciliter les démarches, une application mobile sera disponible. 

En bref : cette application permettra de : 

  • Connaître ses droits acquis au titre du CPF, 
  • Choisir sa formation, financer son projet, 
  • S’inscrire à la formation et la payer directement en ligne. 

Si les droits disponibles sur le compte ne suffisent pas, il sera également possible de payer le complément financier directement en ligne, par carte bleue ou de faire appel à des financements supplémentaires. 

Concrètement : Il vous suffira de la télécharger soit depuis l’application Android Play Store, soit depuis Apple Store. 

Vous avez des questions ? Contactez votre élus CFDT !